Home / Essais Routiers / Premier Essai: Mitsubishi Outlander PHEV 2018

Premier Essai: Mitsubishi Outlander PHEV 2018

Les catégories de VUMs compact et intermédiaire sont en feu. La tendance des consommateurs à se diriger vers des véhicules de dimensions plus raisonnables et l’économie d’essence sont deux facteurs importants. On peut aussi rajouter la polyvalence, l’espace intérieur tout comme une position de conduite plus élevée.

Qu’est-ce que vous diriez si je vous annonçais que Mitsubishi offre, sur papier du moins, le meilleur véhicule qui rencontre tous ces points? L’Outlander PHEV 2018 est aussi plutôt abordable et accompagné d’une excellente garantie. Que dire de plus? Est-ce que les consommateurs devraient se ruer vers leurs concessions Mitsubishi pour s’en procurer un? Oui, et non.

L’Outlander PHEV est un utilitaire spacieux, idéal pour cinq occupants et son coffre dispose d’un volume de près de 900 litres. Les sièges sont confortables et le niveau d’équipement inclus est potable. Certaines commandes me rappellent celles que j’ai retrouvées dans les produits chinois GAC au dernier salon de Détroit. Voilà ce qui est décevant. Côté design, ce Mitsubishi s’apparente beaucoup à la version V6 n’ayant une teinte monochrome comme réelle différence.

Enfichable à traction intégrale

Le groupe motopropulseur hybride enfichable est ce qui distingue le plus cette Mitsubishi. Il combine un moteur à 4 cylindres de 2,0 litres de 117 chevaux avec un moteur électrique à l’avant intégré à même la boîte de vitesses à rapport unique, un deuxième moteur électrique sur l’essieu arrière et une batterie de 12 kWh.

À l’aide d’une charge complète, l’Outlander PHEV fournira jusqu’à 35 km d’autonomie en mode électrique. Qui plus est, c’est le seul véhicule, à part de la Tesla Model X, qui permet de jumeler la traction intégrale et un mode de conduite 100% électrique. On peut même verrouiller les quatre roues motrices pour se sortir d’une situation difficile.

Ce n’est pas tout ! Le PHEV peut automatiquement, ou manuellement, basculé du mode hybride en série (utilise le moteur à essence comme génératrice) en véhicule à système hybride parallèle typique. Ce dernier s’appuie sur le moteur à combustion interne et des moteurs électriques pour se déplacer.

Sans doute, l’Outlander PHEV 2018 est une merveille de la mobilité moderne. Un bémol par contre : Ceci ne s’applique que si vous faites de courts trajets, soit sans dépasser l’autonomie électrique et en le branchant à chaque occasion. Si vos habitudes de conduite vous amènent régulièrement à l’extérieur de cette portée, la Mitsubishi n’est peut-être pas pour vous.

Batterie lourde

Le talon d’Achille de chaque véhicule enfichable est la batterie. Le poids à vide de l’Outlander PHEV est surprenant. Il fait pencher la balance à 1 895 kg (4 178 lb). Cette donnée représente 285 kg (627 lb) de plus que la version SE AWD V6 à essence avec trois rangées de sièges! Penses-y un instant. Cette Mitsubishi ne pèse que 70 kg (154 lb) de moins qu’une Toyota Highlander V6 à trois rangées beaucoup plus corpulente …

Lorsque la batterie est complètement épuisée, vous devez transporter ce poids supplémentaire. Ajoutez deux adultes, une paire d’enfants et un peu d’effets dans le coffre, et je suis convaincu qu’atteindre les 9,2 L / 100 km affichés sera même difficile. Et puis, on doit parler des performances. En ville, le couple électrisé et puissant créer une dépendance, particulièrement lors de départ arrêté. Par contre, les dépassements à plus de 80 km / h démontrent le manque de puissance réelle du groupe motopropulseur qui ne décuple que 197 chevaux en tout et pour tout. La conduite n’est pas non plus très électrisante, cependant ce n’est pas si important en milieu urbain.

Pensez à vos réels besoins

Le Mitsubishi Outlander PHEV 2018 est un véhicule impressionnant, mais uniquement pour les trajets courts. La version de base se détaille 42 998 $. Avec des incitatifs allant de 2 500 $ à 9 555 $, on peut presque en justifier l’achat. Pour toutes les autres applications, je considérerais le Toyota RAV4 hybride. Il se vend moins cher, consomme moins de carburant et a un plus gros coffre.

Laissez une Réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiéeLes champs requis sont indiqués *

*

Haut