Home / Actualités / Genesis présente son multisegment de poche, le GV70

Genesis présente son multisegment de poche, le GV70

Genesis GV70 | Photo: Genesis

Le constructeur Genesis n’a pas fini de nous surprendre. À peine quelques jours après avoir levé le voile sur l’évolution de sa berline G70, voilà qu’il présente les premières images du nouveau membre de la famille, le multisegment GV70 dont l’arrivée est prévue en 2021. S’agira-t-il d’un modèle 2021 ou 2022? Tout porte à croire que ce sera une livrée 2022, ne serait-ce que pour laisser un peu de place au tout premier véhicule utilitaire sport de la marque, le GV80 2021 qui fait son entrée au pays ces jours-ci.

L’arrivée du GV70 devrait être profitable pour Genesis, le constructeur qui, jusqu’à présent, a misé sur trois berlines dans des segments hautement contingentés. Et puisque la tendance actuelle est aux VUS, le GV70 arrive à point.

Le moins qu’on puisse dire, c’est que le Genesis GV70 adopte les traits de famille comme les phares et feux de position dédoublés et cette grille de calandre en pointe à l’avant du véhicule. La fenestration latérale par contre est franchement originale avec cette bande chromée qui surplombe les fenêtres à l’exception de celle logée derrière le pilier C, une belle touche! Notez également la présence de jantes surdimensionnées, ainsi que ces deux immenses pots d’échappement installés assez haut au sein du pare-chocs arrière.

Le département de design n’a pas chômé également pour l’habitacle du nouveau modèle. En effet, cette planche de bord est unique avec cette ellipse concentrée autour du conducteur.  La console centrale incorpore deux molettes (une pour la boîte de vitesses et l’autre pour la navigation à travers les multiples menus du système d’infodivertissement, installé plus haut sur le dessus du tableau de bord.

Genesis n’a rien divulgué à propos des mécaniques envisagées, mais il y a fort à parier que le moulin d’entrée de gamme sera le nouveau 4-cylindres turbo de 2,5-litres de 300 chevaux et 311 lb-pi de couple, tandis que le moteur optionnel risque lui d’être turbocompressé, mais avec six cylindres au lieu de quatre. Reste maintenant à voir si Genesis fera appel au bloc biturbo de 3,3-litres (365 ch, 376 lb-pi) ou plutôt à celui de 3,5-litres (375 ch, 391 lb-pi). La boîte de vitesses risque elle aussi d’être la même que dans les autres modèles Genesis, soit une unité automatique à huit rapports. Et puis, le rouage intégral risque d’être livré sur toutes les livrées au Canada, contrairement à d’autres marchés qui pourraient également recevoir des versions à roues arrière motrices.

Rendez-vous en 2021 pour un premier aperçu du nouveau Genesis GV70.

Laissez une Réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiéeLes champs requis sont indiqués *

*

Haut