Home / Actualités / ACTUALITÉ AUTO: Hyundai dévoile la prochaine génération de son véhicule à hydrogène

ACTUALITÉ AUTO: Hyundai dévoile la prochaine génération de son véhicule à hydrogène

Comme beaucoup de constructeurs, Hyundai veut offrir plus de véhicules écologiques, et en combinaison avec Kia le manufacturier coréen souhaite introduire pas moins de 31 modèles verts d’ici 2020. Pour ce faire, Hyundai se tournera vers l’ensemble des technologies écolos disponibles à l’heure actuelle, soit les moteurs électriques, hybrides et à pile à combustible.

Hyundai hydrogène pile a combustible

Cette semaine, Hyundai a dévoilé la prochaine génération de son VUS alimenté à l’hydrogène qui viendra remplacer l’an prochain l’actuel Hyundai Tucson FCEV (Fuel Cell Electric Vehicle). Ce dernier était en vente dans certaines régions des États-Unis ainsi qu’en petite quantité en Colombie-Britannique.

Le nouveau VUS à hydrogène de Hyundai n’a pas encore de nom, mais il est évident que Hyundai veut le positionner comme un modèle séparé du Tucson. Selon le manufacturier coréen, le modèle que nous voyons en image ici est très près de la production, et il devrait donc conserver la majorité de ses caractéristiques visuelles.

Sur le plan technique, Hyundai affirme avoir procédé à plusieurs améliorations au niveau de l’efficacité des systèmes à pile à combustible ainsi qu’en termes de puissance. Cette dernière sera de 163 chevaux, une augmentation de 20 % comparativement au Tucson FCEV.

Le niveau d’efficacité du prochain véhicule FCEV de Hyundai a passé à 60 %, un gain de 9 %. Cela permettra au VUS de parcourir 580 kilomètres entre les pleins. Et, bonne nouvelle pour les propriétaires canadiens, la technologie du prochain VUS a été optimisée afin de fonctionner à une température de -30 degrés Celsius.

Un véhicule à l’hydrogène est essentiellement un véhicule électrique, mais l’hydrogène permet d’alimenter la motorisation. Il n’est donc pas nécessaire de brancher et recharger la batterie, il faut simplement faire le plein comme nous le ferions avec un véhicule à essence traditionnel. L’inconvénient majeur est qu’il faut une station d’hydrogène, et en ce moment elles ne sont pas légion au Canada.

Laissez une Réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiéeLes champs requis sont indiqués *

*

Haut