Versions électriques : le Porsche Macan et l’Audi Q5 confirmés pour 2022

0
48

L’année 2022 en sera une d’envergure du côté du groupe Volkswagen. En effet, suite à l’entrée en scène du nouveau ID.4 plus tard en 2021, le géant allemand veut élargir son portfolio du côté utilitaire en ajoutant des livrées électriques du Porsche Macan et de l’Audi Q5 qui portera lui aussi l’appellation e-tron.

Cette annonce dévoilée par un document officiel qu’a obtenu le site web automarket.ro montre en effet que 2022 est le moment choisi pour les deux marques de s’attaquer de plein fouet au segment des VUS électriques « populaires », le Macan et le Q5 qui trônent déjà au sommet des ventes des deux divisions luxueuses.

Il est trop tôt pour savoir à quel moment ces deux modèles vont atterrir sur le continent nord-américain, mais il y a fort à parier qu’il faudra attendre quelque peu – possiblement jusqu’en 2023 – avant de mettre ces deux nouveautés à l’épreuve sur les routes de l’Amérique.

Le document révèle aussi que la présentation du modèle de production inspiré du prototype ID.BUZZ aura également lieu en 2022. Le look rétro et l’importance du fourgon allemand en Amérique du Nord sont trop importants pour que Volkswagen limite ce modèle au marché européen. En d’autres termes, il fera partie de la stratégie électrique de Volkswagen chez nous.

Le document a aussi confirmé la présentation de quatre autres modèles purement électriques en 2021, soit l’Audi Q4 e-tron, le Volkswagen ID.CROZZ, la Seat eI-Born et le Skoda Enyag iV. On devine que l’ID.CROZZ est le nom de code pour l’ID.4 à toit affûté – Volkswagen qui travaille déjà sur une livrée coupé de son nouvel utilitaire qui pour l’instant, ne fait pas partie des plans nord-américains –, tandis que les deux autres véhicules ne traverseront pas l’Atlantique.

En revanche, l’Audi Q4 e-tron est en route pour les États-Unis et le Canada comme premier véritable VUS électrique « abordable », cette livrée purement électrique qui viendra joindre les rangs de l’alignement local. À moins que le constructeur aux quatre anneaux ne change ses plans pour le nouveau Q5 Sportback introduit pour 2021.

Ce qui est certain dans cette histoire, c’est qu’Audi et Porsche pourront bientôt compter sur des renforts plus pratiques et plus « accessibles » de ce côté-ci de l’Atlantique.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here