Home / Actualités / Le Ford Edge menacé d’extinction?

Le Ford Edge menacé d’extinction?

La multiplication des utilitaires doit éventuellement avoir des répercussions sur l’alignement d’une marque. Même Ford qui a décidé de miser tout (ou presque) sur le format haut sur pattes en Amérique du Nord s’apprête à sabrer dans sa vieille garde.

En effet, la prochaine génération du Ford Edge serait en péril selon un article paru sur Automotive News Canada. Du même coup, cette annulation menacerait grandement la tenue des opérations à l’usine ontarienne d’Oakville en banlieue de Toronto, l’endroit qui a déjà perdu l’assemblage des vieillissants Ford Flex et Lincoln MKT l’an dernier. Et pour ajouter à l’insulte, le Lincoln Nautilus, également assemblé sur place, pourrait être transféré à l’usine d’assemblage en Chine.

Interrogée sur cette perspective de fermeture d’usine, le vice-président de la firme AutoForecast Solutions, Sam Fiorani, confirme que si le Ford Edge – et son cousin le Lincoln Nautilus – sont annulés, il n’y a plus d’avenir à l’usine d’Oakville. Qui plus est, le contrat de travail des 4 200 employés de l’usine ontarienne se termine au mois de septembre prochain.

Pourtant, une nouvelle génération du multisegment intermédiaire était prévue pour l’année-modèle 2023, mais il semble que les plans ont changé. Le constructeur a déjà le Ford Escape et l’Explorer qui se vendent mieux, tandis que deux autres VUS sont en route : le Ford Bronco et son petit frère, le Bronco Sport. Automotive News s’est également avancé il y a un an de la probabilité de voir apparaître deux nouveaux multisegments intermédiaires à propulsion électrique.

Bref, tous les astres sont alignés pour que le Ford Edge – et possiblement son cousin Lincoln Nautilus – vivent sur du temps emprunté.

Laissez une Réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiéeLes champs requis sont indiqués *

*

Haut