Home / Essais Routiers / Essai Routier Range Rover Evoque – Le luxe à la ville

Essai Routier Range Rover Evoque – Le luxe à la ville

Le nom Range Rover est synonyme de gros véhicules utilitaires sport luxueux et (très) dispendieux. Malgré tout, Land Rover a cru bon d’ajouter un nouveau VUS à la gamme Range Rover en 2011 avec le lancement du Evoque. Ce dernier est plus compact et abordable que ses grands frères en plus d’offrir une conduite plus aiguisée et sportive. Bref, il est tout le contraire du grand Range Rover et beaucoup plus abordable que le Range Rover Sport.

Au sommet

Dimensions idéales en ville

L’arrivée du Range Rover Evoque au sein d’une gamme de VUS grands formats imposants et massifs était à la fois souhaitée et inattendue. L’Evoque remplit son mandat d’être un VUS compact agile et maniable en ville à la perfection. Le rayon de braquage est minime et la direction bien calibrée en plus d’être légère à basse vitesse. En combinaison avec une caméra de recul, cette direction permet de garer son Range Rover Evoque 2013 en un tour de main. Le seul défaut que nous lui avons trouvé est une visibilité limitée vers l’arrière ainsi que des angles morts importants. Pour le reste, le Range Rover Evoque semble avoir été conçu dès le départ pour la jungle urbaine.

Essai Routier Range Rover Evoque 2013

Intérieur luxueux        

Même si le Range Rover Evoque est le VUS le plus abordable de la famille Range Rover, il demeure, tout de même, un Range Rover. Plusieurs composantes de son habitacle sont tirées directement des plus luxueux et dispendieux Range Rover Sport et Range Rover. Cela se traduit par un intérieur bien construit, élégant et luxueux.

Contrairement aux anciennes générations des véhicules Range Rover, l’ergonomie du Evoque permet de repérer les commandes principales rapidement. Ces dernières tombent également facilement sous la main. Si ce n’était pas d’un système multimédia quelque peu lent à réagir et d’un manque d’espace (voir plus bas), il n’y aurait aucune critique à formuler à l’égard de l’habitacle de l’Evoque.

Capacités hors-routes intéressantes

Il a beau être plus abordable que ses grands frères, le Range Rover Evoque demeure un VUS très performant en conduite hors route. Équipé d’un système de traction intégrale Haldex perfectionné, le couple est livré aux roues avant lorsque les conditions routières sont normales. Dès que les roues avant commencent à patiner par contre, le couple est transféré vers l’essieu arrière afin de permettre au Evoque de conserver une traction optimale en tout temps.

De plus, le Range Rover Evoque 2013 est équipé du système tout-terrain bien connu de Land Rover, le Terrain-Response. Ce système offre quatre modes de conduite qui modifie les paramètres des freins, de la transmission, du moteur et du système de traction intégrale en fonction du type de surface sur lequel se retrouve le VUS. Le Range Rover Evoque offre donc un comportement optimisé sur le sable, la neige, la boue ou le gravier.

2013-Range-Rover-Evoque-interior

 

Dans la vallée

Performances moyennes

Afin d’améliorer l’économie d’essence, Range Rover a décidé d’équiper l’Evoque d’un moteur quatre-cylindres 2.0 litres turbocompressé en lieu d’un moteur V6. Développant 240 chevaux et 251 lb-pi de couple, ce moteur déçoit quelque peu en raison de ses accélérations en retrait comparativement à la concurrence. Le 0-100 km/h requiert 7.6 secondes ce qui est plus lent que l’Audi Q5 ou encore le BMW X3. Nous aurions également apprécié un peu plus de punch lors des dépassements.

Sur une route en lacet, le Range Rover Evoque affiche une tenue de route assez dynamique, mais sa direction semble un peu floue et déconnectée. Cette dernière est un avantage en ville, mais lorsque l’on veut exploiter les performances et enfiler les courbes, un peu plus de lourdeur dans le volant est appréciée.

Espace intérieur décevant

Les acheteurs de véhicules utilitaires sport sont habituellement à la recherche d’un habitacle spacieux. Ces derniers seront déçus de constater que le Range Rover Evoque 2013 n’offre pas beaucoup d’espace à l’intérieur surtout en ce qui concerne les places arrière et le coffre.

Offert en version quatre portes ou coupé, l’Evoque ne pourra accueillir que deux adultes sur la banquette arrière, et cela à condition qu’ils ne soient pas trop grand. L’espace pour les jambes est calculé tandis que le dégagement pour la tête sera insuffisant pour ceux et celles mesurant plus de 6 pieds. À l’avant, j’aurais aimé un peu plus d’espace pour la tête également puisque mes chevaux avaient tendance à frotter au plafond si je plaçais le siège à une hauteur qui me convenait (je mesure 6 pieds 1 pouce). Je n’avais pas eu à faire des ajustements de la sorte dans le Q5 ou encore le X3.

Le coffre est également assez restreint et n’offre que 550 litres d’espace de chargement ce qui est bien inférieur aux autres VUS de cette catégorie.

Essai Routier Range Rover Evoque 2013

Trop dispendieux

Le Range Rover Evoque est offert à partir de 46 995 $ avant taxes et préparation ce qui semble de prime abord raisonnable. Par contre, il faut savoir qu’à ce prix il n’y a pas de système d’aide au stationnement, pas de toit ouvrant, une finition partielle en cuir, pas de lumières au xénon et des jantes de 18 pouces. Si l’on en veut plus, il faut opter pour les divers groupes d’options ou encore se tourner vers les versions Dynamic ou Prestige qui elles sont offertes à plus de 60 000 $.

Certains diront que ces prix sont similaires à ce qui est chargé par BMW et Audi, mais il ne faut pas oublier que le Q5 et le X3 sont des modèles établis qui bénéficient entre autres d’une valeur de revente supérieure au Evoque. De plus, le Mercedes-Benz GLK, à équipement égal, sera facilement plusieurs milliers de dollars de moins que le Range Rover en plus de bénéficier d’une meilleure  réputation.

Conclusion

Malgré ses défauts, le Range Rover Evoque est un véhicule utilitaire sport de luxe avec une personnalité qui lui est propre. Il s’agit donc d’un VUS en mesure de se démarquer dans un segment ou la majorité de ses rivaux sont déjà bien établis. L’Evoque n’est pas très spacieux et ne représente pas une aubaine comparativement aux Audi Q5, BMW X3 et Mercedes-Benz GLK de ce monde, mais son comportement routier dynamique et sa tenue de route sportive devraient séduire plus d’un acheteur.

Le nom Range Rover est synonyme de gros véhicules utilitaires sport luxueux et (très) dispendieux. Malgré tout, Land Rover a cru bon d’ajouter un nouveau VUS à la gamme Range Rover en 2011 avec le lancement du Evoque. Ce dernier est plus compact et abordable que ses grands frères en plus d’offrir une conduite plus …

Evaluation Sommaire

Confort - 70%
Traction Intégrale - 95%
Habitabilité - 65%
Sécurité - 85%
Hiver - 90%
Fiabilité - 65%
Capacité de Remorquage - 75%
Performances - 75%
Consommation - 65%

76%

Note Globale

Votre évaluation: Soyez la première à évaluer ce véhicule!

Images Range Rover Evoque 2013

Laissez une Réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiéeLes champs requis sont indiqués *

*

Haut